Français English German
Dans mon panier :
0 article(s) = 0.00 €
Recherche rapide
boxe_cheques_cadeaux

complements alimentaires

Paiement sécurisé

 

 

 

 

» LA SYNTONIPATHIE TEMOIGNAGES
LA SYNTONIPATHIE TEMOIGNAGES

 

LA SYNTONIPATHIE

voici des témoignages  

syntonipathie@ la poste.net

    

 

 

 

Mon fils L. s'est fait une entorse à son genou droit. Le personnel de l'hôpital lui a mis une atèle et fait un arrêt de travail d'un minimum de 3 semaines. or L. étant apprenti dans la boulangerie, ne pouvait pas passer son CAP de boulanger à cause de son arrêt de travail. De ce fait, nous avons emmené L. se fait "réparer" le genou au syntonipathe. Il est ressorti avec son atèle sous le bras. Nous avons fait le nécessaire pour stopper son arrêt de travail et L. a pu passé ses épreuves sportives et son CAP avec succès.

Patou

 

 

 

Bonjour,
Je souhaitais vous faire partager mon expérience.
Je suis venue consulter un syntonipathe pour la première fois suite à un problème d adducteurs, grâce à la vendeuse en poissonnerie du super u de Combrit. Elle m a vu arriver avec mes béquilles à son rayon. Je marchais avec des béquilles et je souffrais énormément. Elle me parle de monsieur .le syntonipathe...  son sauveur" me dit elle.

            Grâce au syntonipathe au bout de quatre séances mes problèmes ont été résolus.

            Pierre

 

 


           j étais semi déprimée. J Avais du mal à me lever le matin. Le syntonipathe me dit en fin de séance "dans huit jours   

           Vous irez  mieux" 9 jours après Je me levais en forme à 7 heures du matin.

           Laurence

 

 

 

Ma petite soeur de 50 ans qui a été opérée du coeur. Suite à l opération elle sentait une oppression au niveau de la cage thoracique. Après deux séances elle respire à nouveau normalement.

Martine

 

 

 

Au cours de la séance le syntonipathe repasse le corps en revue lui demande s il n a pas de douleur dans le bas ventre côté gauche. Mon cousin avait une douleur qui se réveillait effectivement de temps en temps depuis son enfance. Il n en n avait pas parlé car il venait pour son épaule .Après la séance plus de douleur et Elle n est pas revenue à ce jour. Cela fait 8 mois et bien sûr plus mal à l épaule.

Gérard

 

 

 

            Cela fait peu de temps que je connais le syntonipathe .

            Je l ai recommandé à 7 personnes. Ils sont tous satisfaits de la technique utilisée très douce.

Je remercie vivement le syntonipathe pour les bienfaits que la méthode procure à notre corps

Viviane

 

 

Mon fils L. a fait un vol plané en vélo par dessus une voiture. Il est tombé à plat sur le ventre. Résultat, les deux épaules et les deux coudes bloqués. Sans compter, mal au cou et colonne vertébrale. Le thérapeute syntonipathe. Il l'a remis d'aplomb L. en deux séances. Car franchement une séance ne suffisait pas vu les dégât. Un grand merci .

Patricia

 

 

 

 

Attention sans délaisser la médecine allopathe je tiens à le préciser

Je ne suis pas une fervente du Bio ou autres, loin de moi, mais disons que par instinct ou peut être par réflexion je tend à écouter ce que me dis mon corps, aux signaux qu'il m'envoie
Alors depuis quelques temps je vis au ralenti, comme si je me repliais sur moi-même, histoire d'y puiser des ressources insoupçonnées ou ignorées jusqu'alors

Tout a commencé il y a 30 ans, déjà à cette époque mon corps et mon esprit avaient lancé quelques petits signes de faiblesse, je les ai ignorés, enfin pas en totalité car je me suis lancée dans une thérapie.

Au fil des jours, mois, années, mon esprit et mon corps n'ont pas suivi le même rythme, si par certains aspects j'avais changé, j'ai continué d'ignorer mon corps.

Il y a 5 ans il a commencé par me lancer des signaux plutôt violents, je me demandais ce qui m'arrivait, même des anti douleurs assez puissants ne sont pas arrivés à les soulager.

J'ai eu des moments d'accalmies mais tous les ans ces douleurs se rappelaient à mon bon souvenir et puis il y a peu, d'autres signaux sont venus s'ajouter dans diverses parties du corps.

L'arthrose bien sûr je connaissais, je connais depuis l'âge de mes 30 ans, mais des douleurs si violentes jamais, bien sûr je me suis tournée vers mon médecin qui m'a conseillé des anti inflammatoires sans résultats flagrants.

Mon corps insistait et continuait à m'envoyer des signaux, jour et nuit, toujours aussi violents, tellement forts que je me suis retrouvée pour ainsi dire à "genou"

Du jour au lendemain il m'a fallu vivre autrement, au ralenti, introspection sur moi-même, prendre encore plus le temps de faire les choses, mais aussi plus envie de certaines choses, comme si mon esprit était endormi, plus rien ne m'intéressait.............j'ai cru sur le moment que je sombrais dans la déprime.

Je me suis tournée vers la naturopathie pour tout d'abord essayer de soigner mon corps autrement et surtout sainement.

Les effets furent certes bénéfiques, mais pas suffisants, des douleurs étaient là, constantes, impossible de faire mes balades journalières, faire le ménage devenait une épreuve, rester assise pour faire des créations ou regarder la télévision était un calvaire car d'autres douleurs se déclenchaient et s'ajoutaient aux premières.

Je me suis encore interrogée, que voulait mon corps ? J'ai cédé à la colère, aux larmes, au désespoir parfois, mais toujours avec la farouche volonté de m'en "sortir" pas question de baisser les bras, lorsque j'avais des sursauts de révolte

Et puis un jour j'ai rencontré la bonne personne, celle qui m'a parlé de la syntonipathie.

C'était le moment, comme un signe, un appel qui me disait : c'est vers moi que tu dois aller et comprendre pourquoi ton corps réagi ainsi

Je n'avais jamais entendu parler de cette thérapie manuelle énergétique douce, où sans manipulation aucune (comme l'ostéopathie) le thérapeute interroge ton corps et traduit le pourquoi et le comment de tes douleurs

Par des massages particuliers, axés en partie sur notre respiration, le thérapeute "lit" ton corps

Un peu comme lorsque l'on pratique le QI GONG où l'on inspire en amorçant le geste et où on le termine sur l'expiration.

Je suis restée 2h en séance, en me relevant force me fut de constater que cette douleur atroce qui me faisait boiter, et d'autres, avaient disparu à 80% pour le genou et 100% pour le reste, je suis repartie savourant cette belle matinée ensoleillée, pleine d'entrain.

J'ai appris pourquoi mon corps avait réagi si violemment, comment mes muscles avaient "fabriqué" des sortes de "kystes" qui provoquaient ces douleurs atroces.
Des années que j'accumule certaines choses, et même si j'en étais consciente, elles ont fini par prendre le pas sur moi.

Je croyais, je pensais avoir pris certain recul, il s'avère que non, du moins pas suffisamment

Je dois refaire 2 séances pour parfaire le résultat, mais l'espoir est là, j'ai enfin trouvé une solution, une explication à ces douleurs et j'ai enfin été entendue

La douleur doit être exprimée et surtout comprise, en la verbalisant on fait un grand pas, celui qui vous mène vers le soulagement, celui qui aide à vivre jour après jour.

je ne prétend pas que tout peut être soulagé ainsi, mais je me dis que j'ai bien fait d'écouter ma voix intérieure, mon instinct.

J'ai testé....la Syntonipathie katia

 

 

J'ai une fragilité au niveau du bassin et un jour la méthode que j'avais l'habitude d'utiliser n'avait pas rétablie l'équilibre et conseillé par une amie j'ai essayé la Syntonipathie
La technique est surprenante par son efficacité.gille
Maintenant pour mes soucis lombaires et autres je fais appel à la Syntonipathie.

Gille

 

 

A la suite d'un accident du travail, le médecin m'annonçait que je risquais le fauteuil roulant à 55 ans, le chirurgien de Pontchaillou à Rennes refuse de m'opérer vu l'état du dos, je fais connaissance à Rennes du centre orchidée en 2001 et depuis je consulte dès que j'en ai besoin et à 67 ans je travaille toujours, belle réussite, n'est-ce pas? beaucoup mieux que tout ce que j'avais essayé, travail avec du résultat et sans douleur comparable à ce que j'avais connu.A découvrir absolument et faire connaître un max

Pierrette

 

 

J’avais des douleurs au niveau des deltoïdes à type de décharge électrique (muscles de l’épaule) : traitement après avis médical, radio scanner anti-inflammatoire, diagnostic posé tendinite, j’ai souffert pendant 1 an et une amie m’a conseillé d’aller voir un syntonipathe , il m’a juste dit que une partie des muscles n’était pas à sa place, au bout de 20 min de séance je bougeais mon épaule comme avant

Stéphane

 

 

La syntonipathie si ça fonctionne? Exemple spectaculaires résultats chez un garçon de 14 ans quii a abandonné les béquilles de suite....Vous conduisez votre voiture sans comprendre la mécanique! !!!!!! Aux hyperrationnalistes Salut.....ge

 

 

 


 

 

 

 

 

Actualités
Newsletter
Votre Email

Votre nom